Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 22:55

Je voudrais dédier cette histoire du " DAHU "
sous forme de poème, aux randonneurs
du club, et tout particulièrement à Salima, Monique, Anita, Elvine, et Rosie 

                                                                                        
                                                                                                         Avec toute mon amitié


HISTOIRE DU DAHU


Je vous invite à un voyage dans l'imaginaire
Pour vous compter une histoire extraordinaire
D'un animal insolite et mystérieux
Evoluant de par le monde en divers lieux
De nos hautes montagnes escarpées
Aux sombres forêts de nos contrées
Au Moyen-Age déjà, ce mammifère était connu
Dans nos régions, sous le nom bizarre de « Le Dahu »
On le disait cousin éloigné du Yéti
Mais à ce jour, ces origines ne sont pas encore bien définies
Pourtant, le Suisse Marcel Yaquat, pédagogue éminent
Spécialiste mondial du Dahu, collectionna au fil des ans
Squelette, empreintes, et touffes de poils de l'étrange ruminant
Il rédigea même à ce sujet, une très sérieuse monographie
Illustrée de quelques rares photographies
Ainsi grâce à ces études scientifiques
On connait aujourd'hui son aspect morphologique
Dahutus vogipalatinus tient du loup et de l'ours
Famille des canidés onguiculés, il est redoutable en course
En position debout, il est de taille moyenne
Mais présente une déformation génétique très ancienne
Une dissymétrie latérale des membres dont l'explication
Serait le résultat éventuel de son évolution
Lui assurant, à flanc de collines, un déplacement rapide
Pour échapper aux chasseurs naïfs, mais intrépides
Ainsi, la longueur des pattes gauche ou droite est fonction du versant fréquenté
Lui permettant de toujours horizontalement ce déplacer
D'ailleurs, les Dahus à courtes pattes gauche sont des lévogyres
Et à l'inverse, les autres sont des dextrogyres
La reproduction naturelle des deux espèces serait très compliquée
Au vue de leur parcours diamétralement opposé
Aussi, une belle et curieuse exposition lui fût consacrée
Ou de nombreux visiteurs, de son inexistence persuadés
Repartirent avec au fond du cœur, ce secret espoir
D'un jour prochain, au cours d'une randonnée l'apercevoir
Dés les aurores, près du petit ruisseau qui louvoie
Ou au crépuscule, dans la clarté diffuse des sous-bois


JPG




Sur ce croquis, toute ressemblance avec " DAHUTUS VOGIPALATINUS " serait pure coïncidence





Ce dessin très rare, croqué par la collaboratrice du spécialiste mondial du "DAHU" M. Marcel Yaquat, est exposé au musé de BERN.








Partager cet article

Repost0

commentaires