Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2017 6 26 /08 /août /2017 11:56
Photos des "Traîne-Savares" à AUBENAS

Photos des "Traîne-Savares" à AUBENAS

LES « TRAÎNE-SAVATES » VISITENT

L’ARDECHE

 

Le « Gai Logis » situé dans le parc naturel régional des monts d’Ardèche accueillait du 12 au 19 août 2017 29 membres du club de marche de Willerwald pour un séjour « Rando-découverte » d’une semaine.

Ce territoire de moyenne montagne, avec ses richesses patrimoniales, ses grands espaces, ainsi que son climat méditerranéen fut pour nous une révélation.

Aussi, en compagnie d’accompagnateurs diplômés de randonnées, les participants contemplatifs ou sportifs du groupe, purent chacun suivant sa forme physique, découvrir une mosaïque de paysages pittoresques et authentiques des monts d’Ardèche soit : « les bois de Laurac, le chaos calcaire du bois de Païolive, le lac d’Issarlès, le plateau de Labeaume, les alentours de Chassiers. », avec en prime les explications de nos guides concernant la géologie, la faune, la flore, l’agriculture, l’histoire des contrées traversées.

Sans oublier les visites culturelles telles que : « les citées médiévales de Montreal, Largentière, Aubenas, Joyeuse, ainsi que les musées de la Châtaigneraie, le Mas d’Alphonse Daudet et son écomusée concernant savoir faire Ardéchois et la sériciculture. » 

Impossible de séjourner dans cette belle région sans visiter les Gorges de l’Ardèche et ses méandres, pour y découvrir le Pont d’Arc classé grand site naturel de France, et plusieurs belvédères offrants des vues magnifiques sur ce territoire habité il y a 36000 ans par les premiers artistes de l’histoire de l’humanité.

Nous nous sommes donc plongés dans la période de l’Aurignacien, en visitant la « Caverne du pont d’Arc » restitution de la « Grotte Chauvet » découverte en 1994.

Moment saisissant et intense en émotion, en voyant le bestiaire représenté à travers les peintures et gravures de nos ancêtres, qui par ces dessins avaient décidé de laisser une trace de leur passage sur les lieux ou ils vivaient il y a 36000 ans.

La semaine se termina par une excursion vers l’étonnant volcan en aiguille de lave refroidie, culminant à 1551m issu d’un volcanisme ancien de 10 à 5 millions d’années. Il s’agit du Gerbier de Jonc, au pied duquel surgit la source de la Loire, le plus long fleuve de France. Malheureusement un orage nous empêcha de gravir ce cône érigé sur le plateau Ardéchois.

C’est ainsi avec des images et des souvenirs pleins la tête, nous avons repris le chemin du retour en compagnie de notre charmante conductrice du bus « Joëlle » vers notre région du Grand Est plus précisément la Moselle.

 JPG

LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE
LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE
LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE
LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE
LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE
LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE
LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE
LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE
LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE
LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE
LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE
LES "TRAÎNE-SAVATES" EN ARDECHE

L’ARDECHE BEAU SEJOUR

 

Enfin ! Direction l’Ardèche,

A peine sur la route, déjà la dèche.

Huit membres de l’expédition

Sur une aire d’autoroute en perdition,

Aussitôt les recherches sont lancées,

Les naufragés de l’A6 retrouvés !

Oh la la ! Une heure de retard !

Joëlle s’inquiète pour son mouchard,

Eh hop, on embarque Mahel notre bonheur,

Et tourne, tourne l’heure.

Une joyeuse bombe à retardement,

Dans le bus cette semaine assurément.

Enfin, Laurac en Vivarais,

Sur un panneau apparait.

Toutes les frimousses sont ravies,

D’arriver en soirée au Gai Logis.

La semaine s’annonce bien chargées,

Suite aux savates déjà échauffées,

Sous le soleil de la première journée.

Mais, l’apéro du lendemain, offert par la maison,

A la châtaigne évidement, mais sans picon,

Redonne à tous une dose de courage,

Pour découvrir cette belle nature sauvage.

Sans oublier bombine, picodon et goudoulet,

Qui font la joie de nos palais.

Et nos guides, chargés de nous transmettre leur savoir,

Au cours de nos pérégrinations dans ce beau terroir.

Belles grottes préhistoriques,

Peintures rupestres et antiques,

Gorges profondes et vertigineuses,

Patrimoine de l’époque moyenâgeuse,

Beauté des lieux par sa flore sauvage,

Ou l’industrie galopante n’a pas encore fait de carnage.

Aussi j’espère que vous avez tous passés un agréable séjour.

Et pense que l’Ardèche méritait bien le détour.

Alors, si vous  en aviez par hasard envie !

Allez y passer quelques jours, les Ardéchois seront ravis !

A bientôt !

JPG

 

Partager cet article

Repost0

commentaires